Logo letter

(Pour télécharger l'émission, clic droit lorsque vous êtes sur le lecteur)

Au sommaire  du 28 mars 2016

L'EXTRACTIVISME

 

Invités :

Anna Bednik, auteur de "Extractivisme - Exploitation industrielle de la nature : logiques, conséquences, résistances publié au Passager Clandestin

et

Jérémy Dotti, membre du Collectif Aldeah : Alternatives au développement extractiviste et anthropocentré

http://www.aldeah.org/

 

Creuser jusqu'où?

 

Les voix du silence

Assassinat de Berta Caceres

« Son arme, c’était sa voix », témoignent ses proches. Berta Cáceres, militante écologiste et dirigeante du Conseil citoyen des organisations des peuples amérindiens du Honduras (Copinh) a été assassinée le 3 mars. Des inconnus l’ont abattue chez elle. La police hondurienne a immédiatement affirmé que l’assassinat avait été commis par des voleurs, mais la famille et les amis de la militante écologiste sont persuadés qu’elle a été tuée pour son combat. « C’est un crime politique du gouvernement », a déclaré Carlos H. Reyes, dirigeant du Front national de résistance populaire.

http://www.bastamag.net/Assassinat-de-la-militante-ecologiste-Berta-Caceres-combien-de-plus-avant-de

 

Con comme la lune

Exploitation minière des astéroïdes... Jusqu'où va-t-on creuser? A qui appartient l'Espace?

https://jeunes.cnes.fr/fr/web/CNES-Jeunes-fr/8581-a-qui-appartient-l-espace-un-casse-tete-spatial.php

 

Bibliographie :

Le cycle des inhibiteurs d'Alastair Reynolds aux presses de la cité et chez Pocket

Tome 1 : l'Espace de la révélation

 

L’espace de la révélation

Je ne suis pas un numéro

Une émission qui se construirait comme une anthropologie du futur, aux confins entre science et science-fiction. Ce qui peut nous sembler une lointaine fiction née dans l'imaginaire des auteurs de science-fiction peut vite s'inviter dans notre quotidien. Si les sciences nous ouvrent les portes de la connaissance sur bien des aspects, elles peuvent aussi être instrumentalisées en livrant la puissance des technosciences à des bureaucraties aveugles. La science-fiction s'est souvent positionnée sur ce seuil, interrogeant philosophiquement le réel en l'extrapolant peu ou prou, en imaginant des mondes meilleurs pavés de bonnes intentions, des utopies qui virent au cauchemar, des dystopies où le mieux est devenu l'ennemi du bien. Sans sombrer dans une "techno-parano", il s'agit ici d'interroger les puissances technologiques lorsqu'elles s'allient aux puissances de l'argent, aux lobbies bien sourds aux droits de l'homme, lorsqu'elles attentent à la liberté des individus et à un respect du monde vivant et de la terre dans toute sa biodiversité. Je ne suis pas un numéro, une émission qui veut en savoir plus sur les sciences et leurs pratiques grâce à des futurs imaginés nous fournissant un éclairage sur notre présent bien réel. De Big Brother à Julian Assange, de Fukushima aux mondes post-apocalyptiques, des trois lois d'Asimov aux drones guerriers, du Soleil vert aux perturbateurs endocriniens, de Philip K. Dick au neuromarketing, de la géo-ingénierie au Snowpiercer, ou lorsque la fiction et la réalité s'entremêlent, se tutoient et nous montrent où vont se nicher nos aliénations : nous ne sommes pas des numéros.

Deux rubriques viennent ponctuer l'émission :

Les voix du silence :

Un reportage ou une interview pour dénoncer une situation injuste qui n'a pas forcément accès à une certaine médiatisation.

Con comme la lune :

Un coin bibliographique mais pas seulement : à lire, à voir, à écouter...

(Pour télécharger l'émission, clic droit lorsque vous êtes sur le lecteur)

Au sommaire du 27 juin 2016

Inégalités économiques : une question de temps

Afficher l'image d'origine

Invité : Pascal Charbonnat qui publie "Les inégalités économiques et leurs croyances" aux éditions Matériologiques

      Les inégalités économiques et leurs croyances

 Série documentaire Arte LE CAPITALISME : http://info.arte.tv/fr/clone-capitalisme-clone

Les voix du silence :

"Rien n’est plus scandaleux : dans un monde de plus en plus riche, trente millions d’êtres humains meurent de faim chaque année. Des centaines de millions d’autres, un peu partout sur la planète, sont gravement mal nourris. Comment est-ce possible ? Pourquoi acceptons-nous une injustice aussi monstrueuse ? Comment peut-on expliquer une telle absurdité ?"

"Aujourd'hui dans le monde, toutes les sept secondes, un enfant de moins de 10 ans meurt de faim. Le plus souvent victime d'un impératif et d'un seul, celui des maîtres du monde : le profit sans borne.
Ces nouveaux maîtres du monde, ce sont les seigneurs du capital financier mondialisé. Qui sont-ils et d'où tirent-ils leur pouvoir ? Comment les combattre ?" (2002)

 

                      Afficher l'image d'origine      

Con comme la lune :

Aux éditions Zones Sensibles : 6 et 5

Aux éditions Zones Sensibles : 6 et 5

https://sniperinmahwah.wordpress.com/

    

 

 

 

Tous les quatrièmes lundis du mois

de 18h00 à 19h30

Sur Radio Libertaire 89.4 fm à Paris

et sur radio-libertaire.net partout ailleurs

La radio sans dieu ni maître ni publicité

CONTACT : jenesuispasun.numero@yahoo.fr

(Pour télécharger l'émission, clic droit lorsque vous êtes sur le lecteur)

Au sommaire du 23 mai 2016

 

Les laboratoires pharmaceutiques

 

 

Invités :

Mikkel Borch-Jacobsen, qui a coordonné Big Pharma, une industrie toute puissante aux éditions les Arènes

Marie-Odile Bertella-Geffroy, co-auteur de l'ouvrage "Le Racket des lavoratoires pharmaceutiques"

 

 

          Le Racket des laboratoires pharmaceutiques<br/>et comment en sortir                       Afficher l'image d'origine

Le documentaire maladies à vendre:

 https://www.youtube.com/watch?v=-8R-h76mjp8

Le documentaire d'Arte qui vous apprend comment on crée de toutes pièces une étude de laboratoire et comment elle fait le tour du monde des média :

http://future.arte.tv/fr/regime-chocolat-le-mensonge-des-etudes-alimentaires/regime-chocolat-verite-scientifique-ou-manipulation

La revue médicale qui vous dit la vérité : PRESCRIRE

http://www.prescrire.org/fr/Summary.aspx

L'affaire Thomas Dietrich :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/02/23/01016-20160223ARTFIG00182-thomas-dietrich-ce-haut-fonctionnaire-qui-s-attaque-au-ministere-de-la-sante.php

 

 Voix du silence :

Avec Clotilde Cadu à propos des victimes des médicaments.

 

 

Effets indésirables – Victimes des médicaments

 

Con comme la lune :

Avec François Rouiller, l'auteur de Métaquine paru aux éditions L'Atalante: 

              Afficher l'image d'origine                        Afficher l'image d'origine

 livres prolongés par un site très vivant qu'il faut aller voir ici :

www.metaquine.com

 

(Pour télécharger l'émission, clic droit lorsque vous êtes sur le lecteur)

 

Au sommaire du 26 septembre 2016

 

Alexandre Grothendieck

 

 

Invités : Yan Pradeau, Philippe Douroux

Algèbre, de Yan Pradeau aux éditions Allia

Alexandre Grothendieck, sur les traces du derniers génie des mathématiques, de Philippe Douroux, Allary éditions

Survivre et vivre, Critique de la science, naissance de l’écologie

Coordonné par Céline Pessis, éditions l'Echappée

Pour la science septembre 2016

 

      

                       

 

 

 

     

 

 

Ecouter la voix d'Alexander Grothendieck: Allons-nous continuer la recherche scientifique? (CERN, 27/01/1972)

https://www.youtube.com/watch?v=ZW9JpZXwGXc

Documentaire d'Hervé Nisic : L'Espace d'un Homme

https://vimeo.com/33110361

 

 

Les voix du silence :

Zone Rouge, un documentaire d'Olivier Dubuquoy

 

Le 7eme Festival Ciné Alter'Natif

aura lieu du 7 au 17 octobre 2016 

à Paris, Nantes et La Turballe, sous le patronage de la Commission nationale française à l'UNESCO 

Le FCAN2016, c’est des films représentatifs de la richesse de la production amérindienne récente, 

projetés pour la plupart en exclusivité en France, sous-titrés pour l’occasion et 

accompagnés de rencontres-débats avec des artistes amérindiens. 

Depuis 2009, cet événement unique en Europe est le seul à se consacrer 

intégralement au cinéma amérindien et à célébrer les créations autochtones, tous genres et tous formats confondus.

http://gitpa.org/Qui sommes nous GITPA 100/ACTUlettreFestivalfilm2016.htm

Felipe (Festival du livre et de la presse d'écologie)

Samedi 8 octobre de 13 h à 20 h, dimanche 9 octobre de 11 h à 19 h
Au 100 (100, rue de Charenton, 75012 Paris)
(accès en métro : Gare de Lyon (RER A, RER D, Métro 1, Métro 14), Ledru-Rollin (Métro 8) ; en autobus : 57 et 29 mais aussi 20, 61, 65, 91 ; à bicyclette : station de vélib 12101).
Entrée libre. Thèmes 2016 : l’océan et les Caraïbes. Des éditeurs, une grande librairie, des débats et conférences, des paroles d’auteurs, des auteurs en dédicaces, des spectacles, des ateliers, des balades… et une conférence exceptionnelle de Patrick Chamoiseau !

Con comme la lune :

Philip K. Dick et Alexandre Grothendieck

post-scriptum de Gérard Klein, 2015

      Quarante-Deux : les Archives stellaires

Gérard Klein : préfaces, postfaces et articles sur la Science-Fiction

http://q-d.fr/pkd4 : Quarante-Deux ›› les Archives stellaires ›› Gérard Klein ›› Préfaces et postfaces ›› Romans 1965-1969

 

Musique : Groupe Malakoff - Yan Pradeau

http://www.malakoff-zone.net/drupal/

 

(Pour télécharger l'émission, clic droit lorsque vous êtes sur le lecteur)

 

Au sommaire du 24 octobre 2016

 

Anarchie et cause animale

 

Invité : Philippe Pelletier, qui a coordonné les deux volumes Anarchie et cause animale publiés aux éditions du Monde Libertaire

 

       
                    

 

Les droits des animaux, de Tom Regan aux éditions Hermann, coll. L'avocat du diable

Les animaux ont des droits. C'est la thèse que défend Tom Regan dans cette oeuvre fondatrice, contribution majeure et influente à la réflexion morale contemporaine.
Loin d'être sans pensée, comme l'affirmait Descartes, les animaux que nous mangeons, chassons ou livrons aux expériences scientifiques sont conscients du monde. Leur esprit est empreint de croyances et de désirs, de souvenirs et d'attentes. Ce sont, à ce titre, des êtres dotés d'une valeur morale propre, indépendamment de l'utilité qu'ils peuvent avoir pour nous. Ce n'est pas simplement par compassion pour leur souffrance, mais par égard pour cette valeur que nous devons les traiter avec respect.
La théorie de Regan est la formulation philosophique la plus élaborée et la plus radicale d'une éthique des droits des animaux. Elle pose une exigence de cohérence : si nous refusons l'exploitation des hommes, il nous faut également dénoncer l'exploitation des animaux non humains. L'abolition de l'élevage, de la chasse et de l'expérimentation est requise par la justice.

 

 

                 

 

L'éthique à table, Peter Singer et Jim Mason, éditions l'Age d'homme

Tout commence par une rencontre avec trois familles. La première a le régime alimentaire standard. La deuxième est également omnivore, mais plus attentive aux conditions de production de la nourriture. La troisième est végane. Partant de leurs listes de courses respectives, on remonte toute la chaîne de production, au fil de rencontres avec des éleveurs, agriculteurs, pêcheurs, distributeurs, restaurateurs, experts, militants associatifs... afin de répondre aux questions essentielles liées à notre alimentation.

 

Le Tour du monde Végane, de Lindsay S. Nixon, éditions l'Age d'homme

 

Les voix du silence :

Manifestation devant l'ambassade du Japon à Paris en solidarité avec les victimes de la catastrophe de Fukushima obligées de rentrer chez elles en terres irradiées.

 

Con comme la lune :

 

La Ferme des animaux, de George Orwell, aux éditions l'Echappée
                

Présentation de Patrick Marcolini
Traduit du créole par Alice Becker-Ho
  
Une transposition du fameux livre d’Orwell en bande dessinée réalisée et diffusée par... la CIA. Document exceptionnel pour la première fois réédité.
 
Dans les années 1940, George Orwell écrit La Ferme des animaux, une fable dans laquelle les animaux chassent leurs maîtres humains et instaurent dans leur ferme un nouveau régime politique qui tourne vite à la dictature. Entre les lignes, on comprend qu’il s’agit d’une charge contre le stalinisme.
À l’aube de la guerre froide, cette critique de l’URSS sonne tellement juste que la CIA et les services secrets britanniques décident, en 1951, de la transposer en bande dessinée dans le cadre de leurs opérations de propagande anticommuniste. Elle sera diffusée partout sur la planète, et prioritairement dans les pays du tiers-monde, devenus l’enjeu des luttes entre grandes puissances. Et notamment en langue créole, version que nous avons traduite pour l’édition de ce document exceptionnel pour la première fois republié. 
Bien que cette BD démontre la puissance et l’originalité de la propagande américaine, elle reste extrêmement fidèle à l’œuvre originale, de sorte que son contenu subversif finit par annuler sa visée contre-révolutionnaire. Car la leçon à tirer de La Ferme des animaux est que, pour faire triompher une révolution, le peuple doit se débarrasser de ceux qui prétendent en prendre la direction.

                                                

Pour remonter dans le temps et écouter les émissions précédentes, descendre sur la page...

(Pour télécharger l'émission, clic droit lorsque vous êtes sur le lecteur)

 

 Au sommaire du 28 novembre 2016 

 

L'Exégèse de Philip K. Dick

 

Invitée : Hélène Collon, traductrice de L'Exégèse de Philip K. Dick, volume 1, aux éditions J'ai lu, Nouveaux Millénaires

     

Composée de milliers de pages de notes manuscrites, d'entrées de journal, de lettres et de travaux préparatoires, l'Exégèse constitue une part essentielle de l'oeuvre de Philip K. Dick qui, durant les huit dernières années de son existence, a cherché à donner du sens à ses expériences visionnaires de mars-avril 1974. D'une voix totalement libérée, qui va de la confession personnelle à l'érudition philosophique en passant par les récits de rêves, il y questionne, comme dans sa fiction, la nature de la réalité, la versatilité de l'espace et du temps et le rapport de l'humain au divin.

Présentée par Pamela Jackson et Jonathan Lethem au terme de plusieurs années d'étude et de transcription, annotée par de nombreux chercheurs, L'Exégèse de Philip K. Dick, qui comptera deux volumes en tout, est l'édition la plus aboutie du testament littéraire et intellectuel d'un écrivain reconnu aujourd'hui comme l'un des plus importants du xxe siècle.

    

Les voix du silence :

 Dossier Paradis, pièce de Catherine Richon  : "Un hommage aux travailleurs et travailleuses de bureau Dossier Paradis est un texte quasi autobiographique. Il raconte les années de secrétariat : le travail en support d’un patron extrêmement occupé, qui gère des dossiers extrêmement importants. Quand le duo patron / secrétaire fonctionne bien, l’assistante pense pour son “ boss ”, anticipe les besoins de son boss, devance les réactions de son boss... C’est cette osmose que raconte Dossier Paradis. Toutefois, vécue côté secrétaire, cette vie dans de si beaux bureaux d’affaires se résume à peu de choses : ce texte dramatique évoque aussi la répétition des tâches et la vanité des problèmes à gérer. Et si le rythme effréné du travail dans ce genre d’environnement génère un certain enthousiasme extatique, il mène aussi droit dans le mur..." c.richon@yahoo.fr

Con comme la lune :

Substance Mort par Charley James
La Cantada présente "Substance Mort" une exposition de Charley James du 11 Novembre au 08 Décembre 2016.
Si vous n'arrivez pas à vous souvenirs de vos cauchemars, les fantasmagories graphiques de Charley James sont là pour matérialiser vos terreurs et vos déséquilibres psychiques.
Parfois abstrait, parfois figuratif, le chaos digital de Charley James, mêlant fractales perverses et déformations psychédéliques coulera sournoisement dans vos neurones.
La sorcellerie d'Aleister Crowley, les créatures de Lovecraft ou les délires de P.K.Dick font partie de l'ADN numérique de Charley… venez et "open the doors of perception" !

 

            

 

(Pour télécharger l'émission, clic droit lorsque vous êtes sur le lecteur)

Au sommaire du 25 avril 2016

 

Les apprentis sorciers du climat

 

Invité :

Pierre-Oscar Lévy, réalisateur de documentaires

http://www.arte.tv/guide/fr/051152-000-A/les-apprentis-sorciers-du-climat#details-photos

https://www.youtube.com/watch?v=7u2x7nYz57s

 

Bibliographie :

Les Apprentis sorciers du climat

Raisons et déraisons de la géo-ingénierie

De Clive Hamilton Traduit par Cyril Le Roy

Editions du SEUIL

Les Apprentis sorciers du climat - Clive Hamilton

 

 

 

Les voix du silence

Kathy Jetnil-Kijiner est une jeune artiste des îles Marshall. Elle a été choisie par l’ONU pour livrer un discours à l'Assemblée générale consacrée au changement climatique. Elle est descendue de la tribune pour dire un poème écrit pour sa petite fille de 7 mois.

https://jkijiner.wordpress.com/

Con comme la Lune

Transperceneige 

Terminus 

Aux éditions Casterman

  • Scénario : Olivier Bocque
  • Dessin : Jean-Marc Rochette

 

D'après l'univers et les personnages de Jacques Lob, Jean-Marc Rochette et Benjamin Legrand.

Terminus

Snowpiercer - Le transperceneige

Afficher l'image d'origine

 

(Pour télécharger l'émission, clic droit lorsque vous êtes sur le lecteur)

Au sommaire du 22 août 2016

 

Les peuples autochtones

 

Invité : Patrick Kulesza, Directeur exécutif du GITPA, le Groupe international  de travail pour les peuples autochtones

  

    

 

 

Les voix du silence :

Enfants en exil
Transfert de pupilles réunionnais en métropole (1963-1982)

Ivan Jablonka

 

 

Con comme la lune :

La seconde invasion des Martiens d'Arkadi et Boris Strougatski,           

 

Génocides de Thomas Disch, j'ai lu

 

Oms en série de Stefan Wul

 

Planète Sauvage, le film d'animation de René Laloux en 1973 qui s'en inspire

 

 Génocides par Disch Affiche La Planète sauvage

 

(Pour télécharger l'émission, clic droit lorsque vous êtes sur le lecteur)

 

 Au sommaire du 26 décembre 2016 

 

 Into Eternity

 

 

 

 

 Into Eternity, un documentaire de Michaël Madsen

 

Invité : Yves Lenoir, auteur de La comédie atomique , L’histoire occultée des dangers des radiations publié aux éditions La Découverte

 

 

   

   

Des informations fiables et indépendantes:

http://www.criirad.org/

Les voix du silence :

« Fukushima, année 6 »

La mairie du 2e à Paris accueille une exposition du photographe Shinshu Hida du 5 au 16 décembre. Ce photographe japonais a décidé de fixer les lieux touchés par la tragédie après avoir rendu visite à un ami résidant aux environs de Fukushima. La vocation de son travail : montrer comment la catastrophe de Fukushima s’est imprimée dans les paysages.

Le Village Iitaté du journaliste Toshikuni Don, un film qui pose l’ultime question : peut-on rentrer chez soi sans danger après les travaux de décontamination?

  

 

Con comme la lune :

Invité : Géraud BOURNET, auteur de Franckushima, aux éditions Lutopiquant

http://franckushima.com/

 

 

        

 http://www.zones-sensibles.org/livres/john-dagata-yucca-mountain/

http://www.snake-dance.net/

SNAKE DANCE
MANU RICHE et PATRICK MARNHAM
2012 / FRANCE / 90’
Nous n’avons pas reçu le savoir pour fabriquer la bombe atomique ; nous avons choisi de le développer. Et depuis, le monde vit les conséquences de ce choix. Ni tout à fait documentaire, ni fiction, Snake Dance est une lecture personnelle et émouvante de la funeste décision de l’humanité de jouer à Dieu.

 

La Supplication, le film de Pol Cruchten, l'adaptation du livre de Svetlana Alexievitch

Tchernobyl, chronique du monde après l'apocalypse                              lasupplication-lefilm.com

 

 

 

(Pour télécharger l'émission, clic droit lorsque vous êtes sur le lecteur)

Au sommaire  du 29 février 2016

Etrangement humain

L'exposition "Persona, étrangement humain" actuellement au Musée du Quai Branly qui fait dialoguer robotique et arts premiers.

jusqu'au 13 janvier 2017

 

Invités :

Emmanuel Grimaud, anthropologue, l'un des commissaires de l'exposition... Finalement sa présence restera fantomatique suite à un problème technique. La machine a remporté sur l'homme une bataille mais pas la guerre...

Sophie Houdart, anthropologue, l'un des auteurs du catalogue de l'exposition publié chez Actes Sud.

qui vient de publier Les incommensurables  aux éditions Zones Sensibles

mais aussi :

La cour des miracles, CNRS éditions

Humains, non-humains, La Découverte

 

Les voix du silence :

Comment une célèbre primatologue octogénaire ramassée par une maraude du Samu social s'est retrouvée SDF à Paris, privée de sa retraite parce qu'elle a consacré sa vie et ses moyens de survie à la préservation des orangs-outans à Sumatra. Explication de la logique administrative à l'origine de la situation et la chaîne de solidarité qui en a émergé.

Invitée : Francine Neago, primatologue

Pour la soutenir : Soirée du 7 mars 2016 -  « UN GRAND SINGE A L'ACADEMIE »,

toutes les informations sur  www.aiderfrancine.org et www.sos-mawas.org

 

Con comme la lune :

"Résilience", roman d'anticipation aux éditions La Martinière

Invité : L'auteur Yannick Monget

"Le nucléaire, et après?" , une anthologie de nouvelles et poèmes aux éditions Arkuiris

Invité : L'auteur de la nouvelle "Un avenir radieux", Jocelyn Peyret

 

Couverture de : Le nucléaire et après...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

(Pour télécharger l'émission, clic droit lorsque vous êtes sur le lecteur)

 

 Au sommaire du 23 janvier 2017 

 

La numérisation du monde

 

 

Invitée : Isabelle Sorente

pour son essai Addiction Générale publié chez JCLattès 

  « Nous vivons sous l’emprise du calcul permanent. Du poids idéal en passant par le taux de fer dans le sang, le quotient intellectuel, la surface de l’appartement, la haute résolution de l’écran, l’extension de mémoire, le forfait 12h illimité le week-end, jusqu’aux milliards d’euros du réchauffement climatique, tout ce que nous touchons se transforme en chiffres. Qu’un nuage de cendres traverse le ciel d’Europe, voilà que des centaines de calculateurs sont lancés. Partout les algorithmes se mettent à tourner pour calculer le manque à gagner des compagnies aériennes. Que cette activité se justifie par une raison économique ne doit pas cacher l’autre vérité, celle qui sort du champ calculable : la transformation instantanée d’un nuage en série de chiffres. Nous transformons le corps en poids, l’intelligence en performance, le passé en code génétique et nos angoisses d’avenir en polices d’assurance et en calcul de risques. 
Voilà ce qu’on appelle à tort le réalisme, la référence obligatoire à des valeurs numériques, sans lesquelles nos perceptions comme nos pensées paraissent invalides. La raison dépend d’un résultat, la raison est devenue dépendante. » 
Dans cet essai, Isabelle Sorente nous invite à retrouver le chemin de la raison, celui qui nous rapprocherait des autres et de notre humanité. Se mettre à la place d’autrui, éprouver la compassion, est notre seule arme.                

Les voix du silence :

Les n+1

Invités : Mickaël Chouquet et Léo Larroche

Le groupe n+1 est constitué d’un noyau quelconque d’individus, auquel s’ajoute une variable n+1 de collaborateurs particuliers. Ceux-ci peuvent être chercheurs, mathématiciens, neuroscientifiques, puisque le groupe n+1 cultive dans ses spectacles un goût certain pour la science, ses personnes et ses objets. 

En partant des recherches de Clémence Gandillot, en travaillant dans les spectacles de Jean-Pierre Larroche, en imaginant des exercices de mathématiques, en s’interrogeant sur les sens du mot « chose », en cherchant la différence qui existe entre une chose et une chaise, en résolvant des problèmes aussi simples que le nombre total des choses ou l’optimisation sous contrainte, en tentant de représenter sur scène l’espace qu’on a dans la tête, en espérant obtenir un jour l’autorisation de bivouaquer dans la salle Pi du Palais de la Découverte, en rêvant d’un campement mathématiques, en interviewant des mathématiciens et en inventant d’autres, en enregistrant leurs conversations secrètes, en les retransmettant à travers des câbles et des écrans, en projetant leurs visages sur des murs, en construisant des tableaux noirs, en remplissant ces tableaux noirs de formules possiblement infinies, en rassemblant tous les éléments de cette équation dans des salles remplies de signes, plusieurs jeunes gens se sont progressivement constitués en groupe de théâtre au sein de la compagnie les ateliers du spectacle, le groupe n+1.

Bibliothèque Georges Brassens - Paris 14e Le vendredi 27 janvier 2017à 19h "Super conquérant (mes brouillons)" de Aurélien Djament http://www.ateliers-du-spectacle.org/nplus1/

Con comme la lune :

28 janvier 2017 : Cérémonie de remise des prix éthiques et des casseroles d’Anticor

à 20 h, à la Maison de l’Amérique Latine, 217 boulevard Saint-Germain, à Paris.

Berceau des technologies numériques (Google, Apple, Facebook, Uber, Netflix, etc.), la Silicon Valley incarne l’insolente réussite industrielle de notre époque. Cette terre des chercheurs d’or, devenue après-guerre le cœur du développement de l’appareil militaire et de l’informatique, est aujourd’hui le lieu d’une frénésie innovatrice qui entend redéfinir de part en part nos existences à des fins privées, tout en déclarant oeuvrer au bien de l’humanité.

Mais la Silicon Valley ne renvoie plus seulement à un territoire, c’est aussi et avant tout un esprit, en passe de coloniser le monde. Une colonisation d’un nouveau genre, portée par de nombreux missionnaires (industriels, universités, think tanks…), et par une classe politique qui encourage l’édification de valleys sur les cinq continents, sous la forme d’écosystèmes numériques et d’incubateurs de start-up.
Après avoir retracé un historique de la Silicon Valley, ce livre, à la langue précise et élégante, montre comment un capitalisme d’un nouveau type est en train de s’instituer, un technolibéralisme qui, via les objets connectés et l’intelligence artificielle, entend tirer profit du moindre de nos gestes, inaugurant l’ère d’une  « industrie de la vie ».
Au-delà d’un modèle économique, c’est un modèle civilisationnel qui s’instaure, fondé sur l’organisation algorithmique de la société, entraînant le dessaisissement de notre pouvoir de décision. C’est pour cela qu’il est urgent d’opposer à ce mouvement prétendument inexorable d’autres modalités d’existence, pleinement soucieuses du respect de l’intégrité et de la dignité humaines.

 La Silicolonisation du Monde

d'Eric Sadin aux Editions l'Echappée

 

La vie algorithmique

Eric Sadin

Editions l'Echappée

Le mouvement de numérisation à l’œuvre depuis une trentaine d’années gagne aujourd’hui des pans de plus en plus étendus de la réalité via l’extension des capteurs et des objets connectés. Dorénavant, les flux de data témoignent de la quasi-intégralité des phénomènes, s’érigeant comme l’instance primordiale de l’intelligibilité du réel. Une connaissance sans cesse approfondie s’instaure, orientant en retour les décisions individuelles et collectives au prisme d’algorithmes visant les plus hautes optimisation, fluidification et sécurisation des existences et des sociétés.  

Les technologies informationnelles imposent un mode de rationalité fondé sur la définition chiffrée de toute situation et sur une maîtrise indéfiniment accrue du cours des choses. Une raison numérique établie sur l’appréhension et l’évaluation en temps réel des faits ordonne désormais les pratiques du commerce, de l’enseignement, de la médecine, les rapports aux autres, à soi-même, à la ville, à l’habitat…
Ce livre examine, en s’appuyant sur une foultitude d’exemples, la quantification et la marchandisation intégrales de la vie qui s’instituent, soutenues par l’industrie du traitement des données, aujourd’hui dotée d’un pouvoir qui perturbe nombre d’acquis démocratiques fondamentaux.
Avec une rare lucidité et une écriture d’une précision clinique, Éric Sadin dévoile les impensés, analyse les processus en cours, dresse une cartographie détaillée des forces à l’œuvre… Observations et réflexions qui dessinent une nouvelle condition humaine, et en appellent à la politisation des enjeux induits par la puissance toujours plus totalisante détenue par les systèmes computationnels.

 

Quand le monde s'est fait nombre

Olivier Rey

Editions Stock

La statistique est aujourd’hui un fait social total : elle règne sur la société, régente les institutions et domine la politique. Un vêtement de courbes, d’indices, de graphiques, de taux recouvre l’ensemble de la vie. L’éducation disparaît derrière les enquêtes PISA, l’université derrière le classement de Shanghai, les chômeurs derrière la courbe du chômage… La statistique devait refléter l’état du monde, le monde est devenu un reflet de la statistique.

 

   

 La Gouvernance par les nombres, d'Alain Supiot, éditions Fayard 

Le sentiment de « malaise dans la civilisation » n’est pas nouveau, mais il a retrouvé aujourd’hui en Europe une intensité sans précédent depuis la Seconde Guerre mondiale. La saturation de l’espace public par des discours économiques et identitaires est le symptôme d’une crise dont les causes profondes sont institutionnelles. La Loi, la démocratie, l’État, et tous les cadres juridiques auxquels nous continuons de nous référer, sont bousculés par la résurgence du vieux rêve occidental d’une harmonie fondée sur le calcul. Réactivé d’abord par le taylorisme et la planification soviétique, ce projet scientiste prend aujourd’hui la forme d’une gouvernance par les nombres, qui se déploie sous l’égide de la « globalisation ». La raison du pouvoir n’est plus recherchée dans une instance souveraine transcendant la société, mais dans des normes inhérentes à son bon fonctionnement. Prospère sur ces bases un nouvel idéal normatif, qui vise la réalisation efficace d’objectifs mesurables plutôt que l’obéissance à des lois justes. Porté par la révolution numérique, ce nouvel imaginaire institutionnel est celui d’une société où la loi cède la place au programme et la réglementation à la régulation. Mais dès lors que leur sécurité n’est pas garantie par une loi s’appliquant également à tous, les hommes n’ont plus d’autre issue que de faire allégeance à plus fort qu’eux. Radicalisant l’aspiration à un pouvoir impersonnel, qui caractérisait déjà l’affirmation du règne de la loi, la gouvernance par les nombres donne ainsi paradoxalement le jour à un monde dominé par les liens d’allégeance.